Un peu d'histoire

Un peu d’histoire

 

Kampus 137, histoire de ta zone anti-gravité Construit en 1991 par Jean Cochet, le bâtiment de Crevin a abrité pendant 15 ans son entreprise de transports routiers, les Transports Cochet, avant d’être loué à différentes entreprises industrielles.

En 2015, les locaux se sont retrouvés vacants. Après avoir vécu plusieurs années à l’étranger, son fils, Antoine Cochet, accompagné par son complice et ami Marc Bourel, a décidé de redonner vie au site.

C’est en se demandant pour quelle activité cet emplacement pourrait être intéressant et quelle nouvelle histoire écrire qu’il a constaté la quasi absence d’offre de loisirs au sud de Rennes.

Kampus 137, vue extérieurs des bâtimentsLe site de Crevin possède une excellente visibilité en bordure de l’axe Rennes-Nantes, une grande facilité d’accès et de stationnement et est situé au cœur d’un bassin de population à l’évolution exponentielle. Surtout, la taille du site (3 hectares) permet d’envisager la création d’un pôle complet de loisirs, regroupant de nombreuses activités variées.

L’idée de parc de loisirs était née, celle de KAMPUS 137, première activité à s’implanter dans ce parc, a suivi.

Pourquoi Kampus 137 ?

 

  • KAMPUS : comme un espace de vie, avec de l’activité physique mais aussi un lieu de détente, d’échange et de partage.
  • KAMPUS, avec un «K», pour marquer son identité bretonne.
  • 137 : pour sa localisation, en bordure de la N137, axe desservant le sud de Rennes.

Galerie

Clique sur la photo pour découvrir les bâtiments de Kampus 137.

Kampus 137, vue complète des extérieurs de ta zone anti-gravité